Skip to main content

"On mange froid" : un polar qu'on dévore (Télérama)

Votre petit dernier est bien rentré de son camp scout ? La benjamine, de sa colo ? C'est le moment de prolonger le frisson en découvrant ce à quoi il a échappé.

Dans « On Mange froid », « un roman scout horrifique et ironique qui retourne habilement les codes du genre », dixit Raphaële Botte, Laurent Martin construit son théâtre : un hameau perdu au fin fond des Cévennes – c'est tautologique. Il y séquestre deux cohortes de personnages, un groupe de rock qui vieillit mal, et une troupe scoute assez peu candide. Il y a de l’électricité dans l'air. Un orage allume la mèche.

Lire la suite

"Des Rires de hyènes" : une exceptionnelle intelligence [Télérama]

Michel Abescat a lu « Des rires de hyènes », de Marion Brunet. Extraits.

 « Nul doute que la fin de ce livre, glaçante, suscitera le débat. Sans doute a-t-il été écrit pour cela. La lecture est passionnante, le malaise grandissant, on craint ce qui va sortir de l'engrenage de violence mis en scène avec une implacable finesse. Mais on reste, malgré cela, tétanisé par l'effet de souffle des dernières pages. (…) ». C'est l'histoire d'une descente aux enfers, celle d'une jeune professeur harcelé par ses élèves de 4ème. « Avec une belle économie de moyens, le roman raconte les étapes de celle-ci, les provocations l'émergence d'un meneur, enfant-roi systématiquement soutenu par ses parents, les actes de cruauté de plus en plus féroces, les effets de meute, la lâcheté généralisée à quelques exceptions près, l'absence de soutien des collègues et de l'institution. Et puis l'épuisement, la solitude, la peur, le doute, le naufrage du jeune prof. Jusqu'au drame final. C'est cash, aigu, d'une exceptionnelle intelligence du regard. Marion Brunet, décidément, a du culot et du talent à revendre ».

Les Romanichels de Gendronax

Une histoire freaks et rocambolesque pour les 12 ans et +, nouvelle pépite de la collection Faction, parce qu'il n'y pas d'âge pour se mettre à la littérature noire.

Lire la suite